Voici une page d’un Carnet de Suivi des Apprentissages en Ille et Vilaine passé à la loupe. On retrouve vite les constantes que nous essayons de regrouper dans l’élaboration des carnets :

  • Distinction entre la référence au programme, ce que l’élève doit savoir faire et ce qui est observable.
  • Pour chaque attendu de fin de cycle, les étapes intermédiaires ont été identifiées par les enseignants, et elles sont clairement rédigées, constituant ainsi de véritables échelles de compétences, “Bien avant, je saurais….”
  • Une conception qui favorise l’implication de l’élève “en GS je devrais savoir…” associé à un mot, un dessin, une trace de ce que l’élève fait aujourd’hui