Comme beaucoup parmi vous le savent déjà la CAE d’Aquitaine travaille sur une base de données ACCESS, laquelle est mise en ligne (pour les candidats ou les chefs d’établissement) par une société extérieure prestataire de services.

Cette base de données permet la gestion des plus de mille candidats et postes (ou morceaux de postes…!) mis au mouvement. Le traitement de la base pour l’enseignement catholique d’Aquitaine est assurée cette année par le successeur de M. Bouillon.

Bien que reproduisant à l’identique les opérations de traitements des données, nous avons rencontré cette année un très grand nombre de grosses difficultés liées en majorité à des problèmes informatiques. L’ensemble des personnels en charge de ces opérations n’ont pas ménagé leur peine ni leur temps: plusieurs soirées jusque minuit pour “y arriver” , organisation d’une CAE1 supplémentaire etc…..

Malgré les divers investissements des uns et des autres vous aurez remarqué le grand retard de la publication des propositions CAE1. Soyez assurés que nous en sommes désolés et que nous vous demandons de nous en excuser.

A ce stade, sans compréhension et réactions solidaires collectives de votre part, l’organisation du mouvement par l’Enseignement Catholique est quand même menacée. Le président de la CAE a décidé d’un ajout de 2 jours supplémentaires pour saisir vos avis en réponse à la CAE1. C’est le grand maximum de ce qui est possible puisque nous devons avoir obligatoirement fini le travail avant la CCMA qui constitue une date butoir.

Pour aider à la gestion du mouvement, quelques principes simples qui vous ont normalement déjà été communiqués par vos organisations professionnelles (ce que demande le président de la CAE depuis février) :

  • anticiper les propositions de la CAE : la CAE1 propose d’une manière générale et en application des Accords sur l’emploi :
    • les maitres classés A (A2 (perte horaire sur le poste du règlement), A3 (maitre en retour de dispo ou CE cessant ses fonctions), A4 (maitre à temps incomplet subi – à noter que quand le maître est déjà présent dans votre établissement il y est proposé seul)
    • le cas échéant les maitres classés B1 et B2 (mutation intra académique pour impératifs familiaux et mutation simple)
    • le cas échéant les B3 (mutation inter-académique pour impératifs familiaux et C1 (lauréats de CAFEP de l’académie en fin d’année de stage, D1 lauréats CAER de l’académie en fin d’année de stage, E1 (lauréats du concours réservé de l’académie en fin d’année de stage)
    • Or, les maitres A3, A4, B1, B2 (et parfois aussi les stagiaires actuels) sont très souvent proposés sur plusieurs de leurs voeux. Il faut donc que vous puissiez recevoir aussi, avant que la CAE ne vous les propose, les maitres qui ont des priorités placées après les maitres proposés.
    • Pour les maitres B4 (mutation simple venant d’une autre académie) ils ne seront proposés qu’après …
  • anticiper les propositions de la CAE2
    • en rencontrant les candidats proposés par la CAE1 vous allez vite vous faire une idée (de ce que vous ne souhaitez pas et, cela arrive aussi, de ce qu’ils ne souhaitent pas) et ainsi passer au reste des candidats (visibles sur le site du Rectorat).
  • pensez à indiquer les agrégats, les spécificités du poste (dans sa grande subtilité l’administration n’a fait apparaitre aucun fléchage de poste …!!!).
  • malgré les difficultés liées à ce qui est décrit en début d’article merci à chacun d’adapter, malgré les contorsions considérables que cela représentent, vos agendas, afin de nous aider à garantir un fonctionnement institutionnel particulièrement sensible et important.

Ce courrier est particulièrement, et à dessein, succinct et les spécialistes voudront bien me pardonner les quelques raccourcis réducteurs qu’ils trouveront dans ce texte. L’essentiel étant de vous donner des explications, de vous assurer de notre investissement total pour régler les problèmes, de vous demander de nous excuser et de nous aider à franchir ce qui s’apparentait jusque là à une tempête et qui menace maintenant de se transformer en tornade!

Petit clin d’oeil aux anciens : du temps du papier (au XXème siècle donc) les valises de dossiers CAE étaient bien lourdes, certes, mais au moins elles ne faisaient pas défaut !

Ceci étant nous sommes dans une totale confiance quant à la réalité de votre soutien et quant à la réactivité qui est la vôtre, que ce soit individuellement ou collectivement. Soyez donc assurés, chacun, de nos remerciements anticipés.