Le cinéma de l’Atalante (Bayonne) profite de la sortie de l’irrésistible “Grand méchant renard” le 21 juin prochain pour vous proposer une séance de fin d’année sur ce film. Des créneaux sont disponibles en matinée sur la dernière semaine (du vendredi 30 juin au vendredi 7 juillet).

Mais si vous aviez loupé un film passé cette année, sachez qu’il est toujours possible de bénéficier d’une séance de rattrapage avec votre classe. Pour cela, il vous suffit de prendre contact avec l’Atalante (05 59 55  76 63).

Voici une présentation de ces quelques films.

 

LE GRAND MECHANT RENARD…
France – 2016 – 1h17 Réalisé par Benjamin Renner et Patrick Imbert

Le Grand Méchant Renard, et autres contes… est composé de trois histoires – Un bébé à livrer, Le Grand Méchant Renard et Le Noël parfait – dans lesquelles on retrouve les mêmes personnages d’un récit à l’autre. On y découvre une galerie réjouissante d’animaux dont on reconnaît les traits qu’on leur prête traditionnellement, en même temps que l’on rit de la façon dont cet imaginaire est détourné avec beaucoup de malice : une cigogne qui se débrouille pour ne pas livrer le bébé dont elle a la charge, une poule qui se rebiffe contre le renard, un loup on ne peut plus ombrageux, un lapin et un canard déjantés…

Du même trait vif que dans la bande dessinée éponyme dont le film est adapté, les animaux sont croqués d’une façon qui rappelle le cartoon, tandis que les décors sont traités avec soin et force détails humoristiques. Ces décors se partagent entre la ferme et la forêt dans une confrontation bien connue entre espaces domestique et sauvage… sauf qu’ici, le renard du titre, qui peine justement à être un grand méchant, finira par se réfugier dans la ferme, et les poussins par se prendre pour des renards…

> à partir de 5 ans

Accéder à la page du film

POLLEN
Etats-Unis – 1h17 en VF – 2011 – Réalisé par Louie Schwartzberg

Les fleurs : symbole de la beauté à l’état pur. Fragiles et mystérieuses, délicates et gracieuses, elles sont l’avenir de la terre. Mais sans leur histoire d’amour avec les « pollinisateurs », rien ne serait possible. Tourné aux quatre coins du monde, le film nous fera partager l’intimité des rapports entre le monde végétal et le monde animal, essentiel pour l’équilibre de la planète…

Une belle et grande fresque documentaire, à découvrir à partir de 6 ans.

> dans le cadre de la manifestation L’abeille notre précieuse sentinelle

LA RONDE DES COULEURS
International – 2017 – 38 min Collectif

Ce programme propose aux jeunes spectateurs un voyage sensoriel, en choisissant comme élément central ce qui intrigue et fascine les enfants dès le plus jeune âge : les couleurs ! L’enfance est un stade privilégié où une histoire merveilleuse peut naître d’une simple forme ou d’une touche de couleur, et quel meilleur moyen de donner vie à ces histoires que le cinéma ? Chacun des six courts métrages utilise les couleurs de manière ludique, en les intégrant au récit. Elles expriment tour à tour des émotions, des sensations, et nous offrent un spectacle original et poétique.

Tandis que Le petit lynx gris et Le petit crayon rouge abordent la question de l’identité et du groupe, Piccolo Concerto lie avec légèreté musique et couleurs pour nous offrir un peu de swing ! Dans Maille et La fille qui parlait chat, le passage du noir et blanc à la couleur est intimement lié à la psychologie des personnages, et peut permettre d’aborder avec les enfants les choix esthétiques qu’implique la réalisation d’un film. La comptine de grand-père est le petit bijou de ce programme, déjà de haut vol ! Ce dessin animé, réalisé aux pastels, montre avec une grande justesse l’innocence de l’enfance et la poésie de ses mondes imaginaires.

>  à partir de 3 ans

 

Accéder à la page du film


A DEUX C’EST MIEUX

International – 2017 – 0h38 Collectif

Quel meilleur moyen pour ouvrir les très jeunes spectateurs à l’Autre, pour parler d’amitié, de solidarité, d’amour et de partage, que le cinéma, et notamment ce programme de courts métrages ?
En effet, si « à deux, c’est mieux », c’est parce qu’être à plusieurs c’est quand même beaucoup plus agréable, et souvent beaucoup plus pratique, qu’être seul ! D’abord parce que l’union fait la force. Ainsi, lorsque les deux moutons se disputent, ils se rendent vite compte qu’ils ont tous les deux peur du grand méchant loup ; et avoir peur à deux, c’est bien mieux qu’avoir peur tout seul ! On est plus courageux ! Il y a aussi ce petit oiseau qui trouve refuge chez un garçon, fils unique, qui s’ennuie. En soignant son nouvel ami et en prenant soin de lui durant tout l’hiver, il trouve enfin à s’occuper et va vite retrouver le sourire.

Ensuite, il y a le plaisir d’être à deux, d’avoir un ami ou un complice, tout simplement ; pour partager, pour s’amuser ou se consoler… Avoir un ami est quand même une joie de la vie indéniable, sans qu’il y ait une utilité spécifique derrière cela, juste pour le plaisir d’être à deux. C’est ce dont se rendent compte nos amis du zoo, Ralph, notre petite chauve-souris, et les personnages dans Pawo.

> à partir de 3 ans

https://www.youtube.com/watch?v=Klg8Cia4PsU&feature=youtu.be