Voici une page d’un Carnet de Suivi des Apprentissages en Ille et Vilaine passé à la loupe. On retrouve vite les constantes que nous essayons de regrouper dans l’élaboration des carnets :

  • Distinction entre la référence au programme, ce que l’élève doit savoir faire et ce qui est observable.
  • Pour chaque attendu de fin de cycle, les étapes intermédiaires ont été identifiées par les enseignants, et elles sont clairement rédigées, constituant ainsi de véritables échelles de compétences, « Bien avant, je saurais…. »
  • Une conception qui favorise l’implication de l’élève « en GS je devrais savoir… » associé à un mot, un dessin, une trace de ce que l’élève fait aujourd’hui