Rémi Brissiaud attire notre attention sur l’apprentissage du nombre dans les nouveaux programmes de maternelle. En effet, on lit qu’en fin de GS les élèves doivent savoir parler des nombres à l’aide de leur décomposition.

« Décomposition- Recomposition », les grands absents des précédents programmes, sont, pour Rémi Brissaiud, emblématiques du tournant amorcé par les programmes de maternelle et élémentaire, qui en sera la continuité. Il nous éclaire sur les 4 concepts fondamentaux de cette nouvelle perspective de l’apprentissage du nombre :

Décomposition et Itération de l’unité

Comptage dénombrement et comptage numérotage