« Urtxintxak oihanean », « Azken dantza », « Eñaut Bidegorri »…, autant de chants composés par Manex Pagola (le plus souvent interprétés par Peio ta Pantxoa, Anje Duhalde, Guk) et désormais passés dans le répertoire herrikoia, que l’on pourrait traduire par « traditionnel » ou « populaire » basque.

C’est à ce pan de patrimoine basque que les enseignants des écoles et collèges bilingues Catholiques de Soule (écoles et collège de Mauléon et d’Alcay) et Basse Navarre (écoles et collèges de Baigorri, St Jean Pied de Port, St Palais, St Jean Le Vieux, Aldudes, Ossés) ont voulu initier leurs quelques 500 élèves, dont plus de la moitié s’étaient donné rendez-vous à l’Eglise de Mauléon, de fait trop petite pour accueillir ce kantaldi, le dimanche 14 avril 2019 pour une représentation originale.

Avant la prestation de Pantxoa Carrère, le kantaldi s’ouvrait sur ces « classiques » de Manex Pagola interprétés par les élèves (accompagnés des musiciens de collège).

Pourquoi cet auteur? Xantxo Lekunberri, un enseignant du collège Donostei de St Etienne de Baigorri, l’explique dans ce reportage radio : Xantxo kantaldi Manex Pagola

En deuxième partie, Pantxoa Carrère a présenté son répertoire éclectique, alternant les créations de son nouvel album et les refrains plus connus, notamment ceux signés Manex Pagola là aussi, entonnés avec les enfants (et l’auditoire!) venus le rejoindre en fin de représentation.

Merci à tous les organisateurs de cette belle aventure, aux enseignants, parents et Chef d’Etablissement de ce réseau dynamique de l’Enseignement Catholique !