« Je suis le bon pasteur, je connais mes brebis et mes brebis me connaissent…et je donne ma vie pour mes brebis »

(Jn 10, 14-15)

Le mot pastorale vient de pasteur. Pour les chrétiens, la référence suprême, le premier modèle, c’est le Christ: il est le bon pasteur, plein de bienveillance et de sollicitude, le coeur débordant de tendresse, particulièrement attentif à la brebis fragile et vulnérable, toujours soucieux d’aller chercher et sauver celle qui s’est perdus…

La pastorale au sein des établissements catholiques d’enseignement puise son origine et trouve sa source dans cette attitude de Jésus, empreinte de confiance, d’humanité et de compassion. C’est donc d’abord et avant tout une question d’état d’esprit, de climat, d’atmosphère, de relation éducative bienveillante. Il est primordial que les valeurs prônées par nos projets éducatifs d’établissements s’incarnent dans des paroles, des attitudes, des manières d’être qui « sentent l’amour du Christ et répandent le doux parfum de l’évangile ».

La pastorale est donc témoignage des différents acteurs de la communauté éducative, qui constitue le terreau idéal pour une annonce explicite de l’Evangile: l’école catholique est en effet un lieu privilégié où l’enfant, le jeune peut faire la découverte du Christ et de son message, apprendre à le célébrer et à le prier, entrer en contact avec sa Parole.

Il y a mille manières d’annoncer l’Evangile! Beaucoup d’écoles, de collèges et de lycées s’efforcent de proposer des temps de réflexion, de catéchèse, de culture chrétienne, de prière ou de célébration, sans parler de la rencontre de témoins ou de participation à des projets caritatifs…

Le site de notre DDEC voudrait vous présenter un certains nombre d’outils pastoraux (documents, films, propositions de spectacles ou d’animations, schémas de temps forts ou de célébrations, prières, grilles de réflexion et de relecture…) Nous souhaitons également qu’il puisse refléter la vitalité d’un grand nombre d’établissements en matière d’animation pastorale: n’hésitez donc pas à nous faire parvenir un écho de ce que vous vivez et mettez en oeuvre au quotidien, même si cela vous semble bien modeste!

La mutualisation des outils, des projets, des initiatives et des « trouvailles » ne peut qu’être profitable aux uns et aux autres et nous stimuler dans cette belle mission qui nous est confiée!