Nombreux sont les établissements bilingue basque-français de l’Enseignement Catholique qui proposent aujourd’hui un enseignement à 100% en langue basque sur les 2 ou 3 premières années de maternelle; En effet, parmi les 32 écoles bilingues basque-français actuelles, 18 proposent un enseignement immersif en langue basque en maternelle, dont 14 sur les 3 niveaux (chiffres actualisés à la rentrée 2018-2019) : liste écoles proposant l’immersion en langue basque.

Au moins deux autres écoles pourraient les rejoindre dans un avenir trés proche.

Ce format d’enseignement (maternelle à 100% en langue basque puis passage à la parité horaire basque-français à partir du CP) est aujourd’hui privilégié au sein de l’Enseignement Catholique bilingue basque-français. Il permet une meilleure exposition à la langue basque des plus jeunes élèves, afin de favoriser leur apprentissage de la langue et conforter une aisance linguistique de manière à mieux s’approprier les compétences visées aux cycles 2 et 3.

Deux conseillères pédagogiques de l’enseignement public ont mené un protocole d’évaluation en juin 2018 : protocole évaluation langue basque immersif/bilingue

En voici leurs conclusions :

« Les résultats comparés de ce protocole d’évalution mettent en évidence :

  • des taux de réussite meilleurs en compréhension qu’en production orale
  • l’accroissement des taux de réussite tant en compréhension qu’en production dans le cursus à 100%
  • presqu’un tiers des élèves se situe au-delà des attendus en GS dans le cursus à 100% sur la production orale alors que deux tiers sont en voie de réussite en GS dans le cursus à 50% »

Aujourd’hui, la question de l’impact sur la maitrise de la langue française doit également être mesuré. Une étude avec ces mêmes élèves est en cours à partir des évaluations nationales de CP (de début et mi-année).Il semble en résulter peu d’effets négatifs sur l’apprentissage du français. Il est cependant trop tôt pour conclure, et nous vous ferons part de ses conclusions dés que connues.

Parallèlement à ces évaluations, la question de la phonologie et de l’apprentissage de la (pré)lecture s’est posée.

Une première réunion de présentation des méthodes utilisées sur deux écoles avait été proposée à un groupe d’équipes volontaires : Compte rendu témoignages phono

Une réflexion plus approfondie est aujourd’hui lancée sous la forme d’un groupe de travail constitué d’une douzaine d’enseignants. Un état de leurs travaux pourra être présenté sur ce site régulièrement.