Appel du Saint-Siège à l’OSCE

L’éducation est un « outil formidable » contre l’intolérance et la discrimination, a affirmé Mgr Janusz Urbanczyk. Au cours d’une conférence sur la tolérance et la diversité le 20 octobre 2016, l’observateur permanent du Saint-Siège à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a plaidé pour un enseignement sur les différentes cultures, ethnies et religions dans les écoles.

« L’éducation, spécialement celle des jeunes, contribue à faire de chaque être humain un artisan de paix et un promoteur de véritable tolérance », a souligné Mgr Urbanczyk durant l’événement qui avait lieu à Berlin (Allemagne).

« L’éducation, a-t-il poursuivi, est vitale pour combattre le racisme, la xénophobie, l’intolérance, l’extrémisme violent, la radicalisation, et les discours de haine ». Elle est « un outil formidable » pour « réduire la tension entre les groupes religieux, culturels et politiques ». Des tensions, a mis en garde le représentant du Saint-Siège, qui sont « de puissants détonateurs » des conflits et de l’instabilité.

Il a encouragé à développer « des programmes éducationnels qui promeuvent plus de respect mutuel et plus grande compréhension ». Le représentant du Saint-Siège a notamment souhaité un enseignement « sur les différentes cultures, ethnies et religions » dans les écoles. En effet, « la connaissance de l’identité des autres contribue à la réduction de malentendus et stéréotypes nuisibles ».

Ces programmes doivent aussi « instiller des valeurs universelles, comme le respect pour la dignité de toute personne, la solidarité entre les peuples et le respect pour la religion des autres ». En faisant cela, a assuré Mgr Urbanczyk, l’éducation crée « un terrain d’entente » et « une unité » fondée sur les droits de l’homme et la liberté fondamentale.

Mgr Urbanczyk a aussi plaidé pour la liberté de chaque étudiant « de manifester et de parler de sa culture et de sa religion ». Il s’agit de faire de l’éducation « un lieu où la tolérance et la non-discrimination sont nourries et où des ponts pour la paix et la stabilité sont construits pour toute la société ».

La délégation du Saint-Siège a applaudi les mesures de lutte contre l’intolérance et la discrimination visant les musulmans, en demandant à l’OSCE de faire de même pour combattre l’intolérance et la discrimination contre les chrétiens.

Rome

photo: Ecole pour les enfants réfugiés en Jordanie © Wikimedia Commons DFID – UK Department for International Development