Questionner notre rapport aux écrans –

Suite au projet dix jours sans écrans vécu l’an dernier par l’école St François-Xavier d’Urrugne, une quinzaine d’établissements s’est lancée dans l’aventure – écoles, collèges, lycées… de l’enseignement catholique comme de l’enseignement public. Soit déjà 3500 élèves qui du 15 au 24 mai tenteront de se passer de leurs écrans de loisirs.

 

Des outils pour mieux comprendre et échanger sur notre rapport aux écrans –

A ces établissements est fourni un certain nombre d’outils permettant de se préparer à se passer d’écrans. Autant d’activités pédagogiques permettant de prendre du recul, de mieux comprendre le fonctionnement de ces outils numériques pour ensuite permettre aux élèves d’être un peu plus en capacité de faire des choix dans leurs usages des écrans. Tous ces documents sont à disposition sur le site du défi.

 

Débattre à partir d’illustrations – 

De mon côté, je me propose de publier régulièrement certains de ces documents pour vous permettre de les découvrir et de les utiliser avec vos élèves.

Pour ce premier article, je vous propose des images pouvant servir de support à des échanges ou des débats en groupe classe. Celles-ci sont tirées de l’oeuvre de Francesco Ciccolella, illustrateur autrichien connu dans le monde de la communication et des médias. Il imagine des dessins pour des clients du monde entier : de Google à IBM en passant par de nombreux médias comme The Guardian, The New York Times ou encore The Financial Times. Cet artiste possède un style reconnaissable entre mille. Minimaliste, épuré et coloré, tous ses dessins possèdent un petit quelque chose qui transforme une simple esquisse apparente en un message puissant.

Je vous propose d’utiliser quelque-unes de ses illustrations pour amener le débat avec vos élèves. Il me semble que selon les images, celles-ci peuvent être utilisées du CM à la terminale… et même un peu plus…